Le parler à Nice

download

Le Parler à Nice - Richard Cairaschi
  • Type: Livre
  • Support: Broché
  • Editeur: Editions Gilletta
  • Date de sortie: 06/03/2015

Lire un livre Le Parler à Nice Quand je grandissais, je ne suis pas fait d’argent, et je bylsamym toujours plus jeune dans ma classe, ce qui rend impossible de se démarquer avec de beaux vêtements, une figure de premier plan ou des choses intéressantes. La plupart de mes choses étaient me remettre des bas ou quoi que ce fût sur la clairance. Je me souviens d’une nouvelle équipe de football à l’école secondaire et je me sentais très faible sur eux-mêmes, parce que tout le monde sur l’équipe avait de nouvelles chaussures brillantes, à la mode chemises larges mailles et de cool conçoit embouchures. Ici, je suis âgé de treize ou quatorze années le port d’un T-shirt blanc XL mon père, mon maillot et certains de betteraves à blanc pour PUMA. Je regardais comme je l’étais sur une équipe prendre Fat Albert. Je entendu des rires des enfants pour moi au cours de la première séance de pratique ipervy articulé insulter moi dans le grand enfant sur l’équipe et demi offensif étoile. « Hé, mec – vos seins » parce qu’elle pense bednyezaschitnik Etovozvrat! « Tout le monde rit, même l’un des entraîneurs. Je suis stupéfait, trop effrayé pour répondre, et trop fier d’être un imbécile. Je sdelalvse qu’il pouvait pour établir un contact visuel, et pustHeckler savoir qu’il avait son moment moi -…. mais je ne voudrais pas oublier Quand je suis rentré de la pratique que la nuit, je suis en colère, peur et honte je étais physiquement malade et faible dans les genoux et senti une fosse dans mon estomac ont jour vernutsyana prochaine Le rendement était nevariant Football était tout ce que je eu qui était le mien. Je pensais que si je pouvais tenir dans mieux ce serait plus facile. Si je ne devais un nouvel équipement brillante que tout le monde avait. Si je ne l’avais pas été si mauvaise, tout irait bien Je me suis beaucoup better.As déposés à la prochaine école de uchitelkarera pratique de maman, a déclaré: «Vous savez, les enfants au sérieux, car ils savent que ce qu’ils voient. Donc, vous n ‘avez leur apparence. Je entendu dire que lecteur vychertovski. si vous pouvez leur montrer que, aujourd’hui? « Cette pratique, je me tenais sur. Dans un de mes moments brillants de la journée précédente Heckler arrivé à obtenir son casque frappé ma tête. Le bylchistym de soufflage et succès juridiques, et je l’ai mis sur son dos. Maintenant, il a été à son tour d’être stupéfait. Cela a conduit à une impasse et la pratique comme tout le monde me regardait debout sur elle, je l’ai fait non pas tant comme lever un sourcil à la victoire. Au lieu de cela, je baissai la main et a ouvert sa main pour l’aider à monter. Je ne cautionne pas la violence, mais je fait une déclaration ce jour-là. Il bylmoment fois, je me souviens que je me tenais sur pas crier ou montrant leur estime de soi que je portais ou ce que mes parents ont été conduite. bylmoment Cette fois, je trouvai une partie de qui je suis à l’intérieur. Il ya des moments où nous avons tous poussé nos limites, et nous pouvons réagir émotionnellement colère ou la peur. Ou il peut nous conduire à allumer le feu intérieur qui en chacun de nous de faire plus, de faire mieux. Depuis ce jour, je me rends compte plus de qui je suis, et que mon potentiel était beaucoup plus élevé que moi ou quelqu’un knew.I n’a pas saboter vos propres limites ce jour-là. Mon cœur est pas durcie pour me protéger des insultes à la place de mon lecteur de montrer à tous ce jour-là, que je devais la valeur était bytluchshe je peux, parce que ce tout ce que je devais. La leçon que je appris ce jour-là qui a impressionné les autres enfants m’a peut-être invité, mais plus important encore, il a été l’un des premiers sentiments de fierté absolue en moi-même que je peux remember.I fier de ce qu’il fallait pour être en mesure de dominer physiquement ce jour-là sur le terrain. Je suis très fier que mon moment de triomphe je montrais classe et dignity.On, ce jour-là je devais la possibilité de choisir comment je me sens. Personne n’a eu le pouvoir ce jour-là pour me faire sentir petit, impuissant ou sans valeur. Sens de la valeur en moi tous les miens, et il valait mieux pour moi que quoi que ce soit dans le world.I partager cette histoire avec vous parce que etomoment quand je reviens à vous empêcher d’avoir un cœur dur. Le monde subit des changements majeurs dans la conscience du public, et la plupart des changements est douloureux. Si vous voulez vous sentir bien, je vous recommande de trouver ce qui enflamme votre passion. Quelque chose qui est cher à votre cœur et vous donne un plus grand sens du but et vous fait sentir, qui vous êtes et ce que vous avez fait a valeur « se sent bien » durera plus longtemps alors toute thérapie de détail. Vous adorerez le but et la passion est d’apporter dans votre vie, et ne sera donc les gens autour de vous. Je finalement trouvé mon but dans la chiropratique. Comme notre conscience est soulevée, nous avons l’obligation d’aider les autres avec les leçons que nous avons apprises, s’il vous plaît ne pas hésiter à partager votre histoire ou de la mine avec l’autre!. Vous voulez télécharger Le Parler à Nice?